Monaco Optimist Academy,
place aux jeunes talents de la voile

Grand succès pour la manifestation du
Yacht Club de Monaco, à laquelle ont participé pour la première
fois plus de 150 très jeunes navigateurs du monde
entier.

Monaco Optimist Academy,<br>place aux jeunes talents de la voile

La voile est beaucoup plus qu’un sport : elle suppose de se mesurer à l’immensité, d’apprendre à se connaître soi-même, de protéger l’environnement et de respecter les autres, même quand ce sont des adversaires. Tout un ensemble de valeurs qu’il est bon d’assimiler tout de suite.

C’est la raison pour laquelle le Yacht Club de Monaco travaille constamment pour faire aimer la voile aux jeunes et aux très jeunes. Dans ce but, il a créé la Monaco Optimist Academy, arrivée cette année à sa troisième édition.

Dédiée aux promesses de la voile under 14, cette manifestation est une occasion de formation importante pour les jeunes navigateurs du monde entier, et a réuni plus de 150 participants lors de l’édition 2019. La formule « open-source » particulière de la Monaco Optimist Academy prévoit que les moniteurs soient en contact avec leurs athlètes, de manière à rendre les leçons immédiatement applicables. Pour mieux comprendre cet « atelier en mer », nous avons rencontré Paolo Ghione, directeur sportif de la Monaco Sport Academy.
"La culture de la mer comme école de vie"

D’où est née l’exigence de fonder la Monaco Sport Academy?

Nous avions l’exigence d’actualiser et d’adapter la méthode de formation à la génération des « digital natives ». Les jeunes de cette génération, surtout dans l’adolescence, ont plus de difficulté que les générations précédentes à rester concentrés sur un seul objectif. Le Pool Technique de la Monaco Sport Academy offre aux jeunes monégasques un soutien concret visant la réussite éducative, indépendamment des médailles sportives.

Que signifie travailler avec des athlètes aussi jeunes?

Cela veut dire s’occuper d’eux à 360° : aider les adolescents à conjuguer les études, le sport, la famille, la vie privée et les ambitions n’a rien de simple. Si un jeune manifeste le désir d’abandonner la voile, nous ne nous cachons pas derrière des alibis faciles et nous essayons de comprendre ce qui ne marche pas dans notre méthode.
Pour cela, il faut être compétents, capables de se remettre en question et animés par une grande passion.

Est-il difficile d’enseigner aux jeunes le respect même dans la rivalité ? Sur ce point, est-ce que la voile est différente par rapport à d’autres sports?

La voile est un sport humble. Nombreuses sont les compétences nécessaires pour arriver aux premiers rangs et le parcours pour y arriver est long. Nous enseignons le respect et le fair-play au sein de nos équipes, la rivalité en soi devient vite stérile et isole ceux qui la pratiquent. La voile est un sport individuel mais on s’entraîne et on voyage en groupe.

La MSA est insérée dans le cadre du Yacht Club de Monaco, qui a toujours montré qu’elle se souciait de la formation des jeunes. Pourquoi cette activité est-elle si importante?

Notre Président, le Prince Albert II, croit fermement au sport comme valeur éducative. La Sport Academy s’efforce de maintenir ce credo, en formant des jeunes avec des principes solides. En plus de l’évènement de novembre, en effet, nous proposons les SeAdventures Camps, des stages multidisciplinaires pour les jeunes de 6 à 15 ans. Car la vocation profonde de notre Yacht Club est de transmettre la culture de la mer comme école de vie et de former des jeunes aux valeurs fortes.