Leon Pancaldo et Slam, un
itinéraire partagé

La marque restaure le navire-école historique de Savone et le remet en mer afin d’instruire les étudiants, en les sensibilisant à la protection de l’environnement, et de rééduquer les patients en psychiatrie.

Leon Pancaldo et Slam, un<br>itinéraire partagé

Aussi tortueuse puisse être l’histoire d’un navire, tôt ou tard il doit revenir au port, à la maison, où les gens sont prêts à l’accueillir en célébrant son retour.
Celui du Leon Pancaldo, ketch historique de 60 pieds utilisé comme navire-école, a cependant été plus long et tourmenté que prévu.

Né en 1980 à la suite d’un projet du designer renommé Luca Brenta, le navire prend le nom du navigateur homonyme de Savone, rédacteur du précieux journal de bord de l’expédition glorieuse de Magellan en 1519. Ce nom de baptême, pour l’embarcation, démontre son lien indéfectible avec Savone.

Le Leon Pancaldo a ensuite été racheté en 1990 par l’Institut Nautique, avec lequel il conquit un palmarès qui mérite le respect : en plus de la participation à la régate Colombo ’92 à l’occasion des 500 ans de la découverte de l’Amérique, il compte également une présence en 1996 à la Cutty Sark à Palma de Majorque et la victoire de la Mediterranean Odyssey en 2002, quand il fut piloté tour à tour par 80 élèves et 20 enseignants pendant 75 jours, lors d’une traversée qui a fait halte dans de nombreux ports de la Méditerranée avant d’accoster à Corfou. Cependant, après avoir hébergé de très nombreux étudiants et être devenu l’un des symboles de la ville de Savone, le voilier connut un incident qui compromit sa capacité de navigation, risquant de la sorte de tomber en désuétude.

C’est alors que les routes de Slam et du Leon Pancaldo se croisèrent, pour ne plus faire qu'une seule. En l’achetant à l’Istituto Tecnico Nautico Ferraris - Pancaldo, Slam a en effet décidé de le restaurer totalement et, en accord avec l’école, de le remettre au service des étudiants. Mais pas seulement : en plus des 10 sorties annuelles programmées pour les étudiants de l’école et des autres instituts de la région, les activités que Slam se propose de réaliser sont nombreuses.

Avec l’organisation à but non lucratif Menkab, il respiro del Mare, fondée par le Professeur Maurizio Wurtz et aujourd’hui présidée par Giulia Calogero, et One Ocean Foundation, l’organisation pour la sauvegarde des écosystèmes marins dont Mauro Pelaschier, nouveau Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République italienne est l’ambassadeur, Slam a effectivement prévu de réaliser avec le Leon Pancaldo des sorties en mer destinées à la sensibilisation de la protection des océans.
C’est justement l’ex-régatier célèbre qui, le 29 juillet dernier, a conduit le voilier à Savone, finalement dans le port de domiciliation une fois la restauration achevée par les Chantiers Mariotti de Gênes et Marina Service.


Enfin, le Leon Pancaldo retrouvera un rôle fondamental dans les activités socio-sanitaires, grâce à la collaboration avec l’association Il Barattolo de Savone, supportée par le Professeur Giovanni Giusto et par le directeur du Ser.T Roberto Carrozzino, qui se chargera de favoriser la rééducation des patients en psychiatrie à travers la navigation et le rapport direct avec la mer.

Revenant chez lui, le Leon Pancaldo veut donc en faire sa maison, accueillant sans discrimination quiconque peut tirer profit de la navigation. Car s’il existe une chose qu’un navigateur expert comme ce voilier sait avec certitude, c’est que la mer a toujours quelque chose à enseigner et à offrir à chacun de nous.