CleanUp. Plus qu’un
projet, une aide grande comme la
mer.

I am. Pas seulement des personnes, mais aussi des lieux et des actions
concrètes.

CleanUp. Plus qu’un<br>projet, une aide grande comme la<br>mer.

Le projet AMP CleanUp, commencé en 2017 par Outdoor Portofino et fièrement parrainé par Slam et l’Aire marine protégée de Portofino, a tout de suite eu un énorme succès. Après deux actions de nettoyage, à l’automne et au printemps, nous sommes repartis de nouveau sur l’eau.

Par où commençons-nous aujourd’hui ? Par 10 amis qui prennent un engagement, par 6 kayaks et par la réserve intégrale de Cala dell’Oro, en Ligurie. Cala dell’Oro est une zone naturelle, où généralement on ne peut entrer ni à la nage, ni en bateau, ni en canoë.
Le sens de CleanUp est
d’atteindre les zones difficiles, abordables uniquement par la mer en kayak, pour arriver là où le débarquement est très critique.

C’est une mission : rares sont ceux qui arrivent à intervenir dans ces endroits, c’est pourquoi nous avons choisi une équipe restreinte de personnes très compétentes.  La dernière s’est déroulée en deux étapes : d’abord un véritable nettoyage de la mer avec la collecte des déchets dans l’AMP de Portofino, dans la partie de littoral entre Camogli, Niasca et la baie de Paraggi.

Grâce à un permis spécial pour l’accès à des zones interdites au public et parfois complètement interdites, comme Cala dell’Oro, les kayakeurs ont récolté des déchets directement dans la mer mais aussi en grimpant sur les rochers. Plein d’objets et de déchets qui n’auraient pas dû s’y trouver : citernes, grilles, bouées, ballons, fibres de verre, bouteilles en plastique, boîtes alu, chaussures etc. 

Une accumulation de plastique en mer extrêmement dangereuse pour l’écosystème et difficile à éliminer. Après avoir déchargé et trié les déchets, certains sont partis directement à la décharge, d’autres ont donné vie à la deuxième phase du projet : un atelier d’éducation environnementale dédié aux enfants et aux familles, pour enseigner la valeur de notre environnement et surtout sensibiliser les participants sur la récupération et la protection de la mer.