Barcolana : la régate
historique

Barcolana : la régate<br>historique

5h50 : ma Barcolana commence. Le réveil avant l’aube. Le train arrive à l’heure à Trieste. Quand les portes s’ouvrent, l’odeur typique des vieux rails et de leurs traverses baigne la gare, tandis que la Bora qui souffle fait comprendre immédiatement qui commande ici.

Je ferme ma veste en tissu mechanical stretch Winter Siffert, les mains dans les poches et la capuche fluo bien remontée (il vaut mieux se faire voir). Les coutures thermosoudées me protègent et coupent le vent juste ce qu’il faut pour n’en goûter que les avantages et affronter du bon pied la légendaire régate Barcolana et l’atmosphère de Trieste le soir. Je suis plus attiré par la régate ou par la ville ? Peu importe. L’une renforce la magie de l’autre et je savoure à l’avance ces deux facettes de l’aventure. Mon Backpack A234 -un code facile à retenir- sur le dos, je pars à pied vers le cœur de Trieste, vers la plus grande régate pop du monde.

Cette année, elle fête ses 50 ans. J’en ai fait au moins dix des sorties comme ça, vers ce golfe qui en une journée accueille plus de 2000 bateaux. Les spectateurs sont innombrables. Chaque édition est inoubliable, mais celle-ci est unique, une véritable icône. On a envie de s’écrier « moi j’y étais » !

Je suis au premier rang, j’ouvre mon sac à dos high-tech Slam et je sors des poches internes mon appareil photo pour immortaliser cette ligne de départ qui à chaque fois m’émeut. Des professionnels côtoient de simples amateurs, comme moi ou plus que moi, parce qu’ils s’aventurent sur l’eau tandis que moi, je les observe d’une position incroyable, coincé entre un mur et une colonne. Mon sac à dos résiste à l’eau, au sel, mais aussi aux abrasions et je peux rester là, le plus près possible.

Slam est aussi Gold sponsor de cette 50e édition de la Barcolana. Et vu que ma veste Winter Siffert et mon sac Backpack sont Slam, je me sens moi aussi parmi les sponsors. Autrement dit : Slam. I Am.