Date: 29/08/2019

Alice Sinno et Francesca Bergamo, cap sur Tokyo 2020

Les deux équipières italiennes se préparent pour les qualifications aux Jeux Olympiques dans la classe 49er FX.

Jeunes, unies et déterminées. Alice Sinno et Francesca Bergamo ont des histoires très différentes mais une passion en commun : la voile. Si pour Francesca, née à Trieste, la mer est un élément naturel, Alice, romaine, arrive à ce sport après des années d’athlétisme mais passe pratiquement tout de suite à la compétition.

Alice et Francesca sont co-équipières depuis plus d’un an dans la classe 49er FX, et sont sur le point de participer aux qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui se dérouleront à Enoshima.

Alice, 27 ans, apporte à sa co-équipière l’expérience mûrie au cours des années, surtout durant sa participation aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016, où, avec Elena Berta, elle a obtenu la 19e place.

Francesca, 21 ans, a de son côté une détermination extraordinaire, en plus d’un palmarès comptant entre autre le titre de championne d’Europe et d’Italieaussi bien en Optimist que dans la catégorie Laser Radial jeunes.

Au début, ça n’a pas été facile de se mettre d’accord, mais à présent les deux jeunes filles forment un tandem parfait et sont l’un des équipages italiens de pointe de cette classe. Le caractère rationnel d’Alice équilibre balance l’esprit de compétition de Francesca en créant un mélange parfait d’expérience et d’audace.

Tokyo peut être à portée de la main ou inaccessible. À Enoshima, il y aura beaucoup d’équipes prêtes à tout pour se qualifier à l’évènement qui est le rêve de tout sportif : Alice et Francesca devront conjuguer l’intelligence et l’audace pour arriver à participer aux prochains Jeux Olympiques. En vue d’un rendez-vous aussi important, nous les avons rencontrées pour une brève interview : elles nous ont raconté leur histoire et confié leur ambition à cœur ouvert.

Téléchargez le magalogue et lisez l’interview d’Alice Sinno et Francesca Bergamo page 46 TÉLÉCHARGER LE MAGALOGUE
Alice Sinno et Francesca Bergamo, cap sur Tokyo 2020